Pris la main dans le sac!

Bon, comme tous les amoureux, desfois on fait des câlins. Des petits et des « gros »… J’étais d’ailleurs plutôt soulagée que la grossesse et la naissance ne changent rien à l’envie et au plaisir que je peux ressentir, je dirais même que c’est encore mieux qu’avant!

Seulement voilà, quand on a des enfants, et plein, comme nous, c’est pas évident de trouver un moment tranquille pour faire zig-zig. Comme tout le monde, on a un peu peur de se faire griller en pleine action, mais pour ma part, j’avoue que c’est moins par honte de me faire surprendre dans un moment intime, que parce que en général c’est tellement wahouuu que j’aime pas trop qu’on nous interrompe.

Mais les enfants, ça a des oreilles. Qui entendent tout. Et des yeux,. Qui voient tout. Et puis avec trois ados, c’est sûr qu’on va pas leur faire croire que derrière la porte de la chambre, c’est papa qui râle un peu parce qu’il perd au Scrabble!

Bellefille2, elle, ça la gêne pas trop. Une fois, elle nous a sorti « eh eh, jvous ai entendu cette nuit! ».

Et puis cet été, quand Monsieur était en congés, on se faisait des petites siestes crapuleuses, qui était commentées ensuite avec beaucoup de tact par Bellefille1 : « Sont pas épais les murs ici, hein! »

Hemmmmm…

Et puis à ma fille de 3 ans, il a fallu apprendre de ne pas arriver à pas de loup dans notre chambre. Quand on allait chez Monsieur, on dormait tous les 3 dans la même chambre. Au début, Monsieur était un peu gêné, mais ma fille a le sommeil lourd. Enfin on a fait gaffe quand même, j’ai pas rejoué non plus la scène de « Harry rencontre Sally ». J’ai appris à avoir l’orgasme plus ou moins silencieux!!

Cela dit, je trouve que pour un enfant, c’est quand même moins traumatisant de surprendre ses parents en train de se faire des câlins, que de les entendre se disputer… Evidemment, on fait plus « attention », on évite de se la jouer kamasutra version opérette, cela va de soi!

Pour l’instant, pas encore de questions de la petite, mais quand ça viendra, j’espère que je pourrai lui répondre de façon légère et dédramatisée.

Pour les ados, c’est plus compliqué. Se rendre compte que son père a une vie sexuelle, ça demande del’adaptation. C’est « dégueu » comme dirait Bellefille2. Dès qu’on fait une petite allusion grivoise, elle est offusquée… « Putaaaiiin, mais vous parlez QUE de ça!! » Ben ouais, on s’aime, on est épanouis. Un problème avec ça? Pourtant, à côté de ce qu’elle peut raconter et faire avec ses copains, je suis certaine que nous, à côté, fait figure de saintes nitouches!

Depuis sa naissance, notre bébé dort dans notre chambre, et son inconscient doit sûrement imprimer qu’il se passe parfois des trucs pas catholiques dans le lit des darons.

C’est un enfant conçu dans l’amour, il a grandi dans mon ventre bercé par l’amour que se portent ses parents, il est né entouré d’amour. Et il continuera de grandir au son de ses parents qui s’aiment, et cela est bien. Je pense qu’on ne peut avoir de meilleur départ dans la vie!

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :